top of page

La magie du quartier de Triana, de Van Gogh au torero Juan Belmonte


Puente de Triana , Sevilla

Lorsque nous traversons le fleuve Guadalquivir sur le pont de Triana depuis Séville, nous arrivons à la Plaza del Altozano, le cœur de ce quartier mythique.


Normalement, lorsque vous faites un tour touristique ou un tour gratuit à Séville, vous vous retrouvez dans le quartier de Triana, le tour www.spain-walkingtours.com est aussi comme ça, à la différence qu'avec www.spain-walkingtours.com vous économisez de l'argent , vous pouvez choisir l'horaire et consacrer le temps que vous souhaitez à chaque point de l'itinéraire.

Il est intéressant de noter que le vrai nom du pont de Triana est Puente de Isabel II bien que presque personne ne l'appelle ainsi. Ce pont avait un jumeau à Paris jusqu'en 1930, le pont du Carrousel, qui a été peint par Van Gogh, donc un sévillan qui voit la peinture du pont à Paris pense que Van Gogh était à Séville. Actuellement l'ancien pont du Carrousel à Paris a été remplacé par un autre, qui s'appelle encore le pont du Carrousel, mais qui ne ressemble plus au pont en acier de Triana.

Sur la Plaza del Altozano, nous trouvons le marché alimentaire qui vaut la peine d'être visité, nous pouvons y découvrir les particularités authentiques du quartier car beaucoup de ses habitants continuent de fréquenter ce marché pour faire leurs courses quotidiennes, et là aussi nous pouvons en profiter un de ses magasins de sa merveilleuse gastronomie.

Le quartier de Triana est traditionnellement un quartier humble et ouvrier, ses habitants étaient des potiers, des forgerons et des marins. Ce quartier a toujours vécu face au fleuve, et de nombreux marins partis pour l'Amérique à l'époque de l'empire espagnol y ont été formés.

Triana est également célèbre pour ses artistes et ses intellectuels, parmi lesquels on trouve des chanteurs et des danseurs de flamenco, des écrivains et des toreros. Certains artistes de flamenco célèbres du quartier sont Camarón de la Isla, Antonio Canales, Isabel Pantoja Estrella Morente et le guitariste Paco de Lucía.

Dans la même Plaza del Altozano, nous trouvons la statue de Juan Belmonte, le célèbre torero sévillan appelé "el Pasmo de Triana", on dit qu'il fut le fondateur de la tauromachie moderne. Ce torero est né à Séville en 1892 et mort en 1962. Sa rivalité avec un autre torero, José Gomez dit "Joselito", qui était un autre torero sévillan d'origine gitane du côté de sa mère, est célèbre. Belmonte et Joselito étaient tous deux des toreros extraordinaires et ont mené ce qu'on appelle l'âge d'or de la tauromachie dans les années 1910.


Estatua de Juan Belmonte, Sevilla

Belmonte était une personne sans études, mais d'une intelligence extraordinaire et un grand lecteur, il était l'ami d'intellectuels et d'écrivains comme Valle-Inclán ou Gerardo Diego, et aussi de l'Américain Ernst Hemingway, il est apparu dans deux de ses romans, " Mort dans l'après-midi" et "Fête".

Lorsque vous visitez Triana, il est également indispensable de visiter ses tavernes et ses bars, dont beaucoup se trouvent en se promenant le long de la Calle Betis sur les rives du Guadalquivir.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page