top of page

Une statue pour Paco : Le chien errant attachant de Madrid



pero paco Madrid

 Au cœur de Madrid, dans la rue Huertas, à côté du Paseo del Prado, se dresse une statue rendant hommage à un personnage singulier : Paco, le chien errant qui a su gagner l'affection et l'admiration des intellectuels les plus influents du XIXe siècle. Ce canidé, qui partageait tables et discussions avec des figures telles que Valle-Inclán et Pérez Galdós, est maintenant immortalisé par la Mairie de Madrid.


Le Madrid des Tertulias et son Protagoniste Canin


À la fin du XIXe siècle, Madrid était un bouillonnement d'idées et de débats, avec des épicentres au Café de Fornos, au Teatro Apolo, au Café Suizo et à la plaza de toros de la carretera de Aragón. Dans ces lieux, écrivains, journalistes et penseurs échangeaient idées et expériences. Parmi eux, un chien sans propriétaire connu, qui errait dans les rues à la recherche de nourriture et de compagnie : Paco.


De Chien Errant à Icône Madrilène


Paco était un chien errant qui, selon les chroniques, n'avait pas de domicile fixe mais beaucoup d'amis. Son territoire s'étendait de La Tabacalera de Lavapiés à la rue d'Alcalá, et dans chaque recoin de la ville, il trouvait une main amie qui lui offrait nourriture et affection. Avec le temps, Paco est devenu un symbole adopté par tous les Madrilènes, gagnant le surnom de "le chien torero" en raison de sa présence assidue à la plaza de toros de Madrid.


Le 21 juin 1882, Paco trouva sa fin tragique dans l'arène, après avoir reçu un coup de poignard d'un novillero lorsqu'il sauta dans l'arène. Cet événement ne fit que cimenter davantage sa légende, avec des adieux massifs qui reflétèrent l'affection de toute la ville.


La Reconnaissance d'un Héros Urbain


L'histoire de Paco fut ressuscitée par deux associations de commerçants : celle du Nuevo Rastro et celle du Barrio de las Letras. Ces associations luttèrent pour commémorer le fameux chien avec une statue. Finalement, Paco reçut son hommage bien mérité sous forme d'une sculpture inaugurée au numéro 71 de la rue Huertas. La figure, conçue par l'artiste madrilène Rodrigo Romero, est une représentation fidèle du chien, avec des détails qui reflètent son caractère et sa présence.


Plus qu'une Statue : Un Symbole de Valeur


L'inauguration de la statue de Paco eut lieu pendant les fêtes de San Antón, patron des animaux, en présence du maire de Madrid, José Luis Martínez-Almeida. Ce monument ne se contente pas de rappeler Paco, mais cherche aussi à mettre en valeur les chiens et leur importance dans la vie urbaine. Inspirée par les figures de Hachiko à Tokyo et Balto à New York, la statue de Paco rejoint la liste des hommages aux animaux qui ont marqué l'histoire.


La Légende de Paco Continue


Paco était bien plus qu'un chien errant ; c'était un personnage qui vivait parmi les grands littérateurs et penseurs de son temps, un visiteur habituel du Teatro Apolo et de la plaza de toros. Sa vie, qui commença comme celle de n'importe quel autre chien errant, se transforma en une série d'aventures qui le rendirent connu et aimé de toute la ville. Depuis son baptême au Café de Fornos, parrainé par le marquis de Bogaraya, jusqu'à sa fin tragique dans l'arène, Paco vécut une vie digne d'une légende.


Aujourd'hui, sa statue dans la rue Huertas ne commémore pas seulement sa vie, mais perpétue aussi sa mémoire, rappelant à tous les Madrilènes et visiteurs que la bonté et l'affection peuvent transformer des vies, même celle d'un simple chien errant. Paco, le chien le plus célèbre de Madrid, reste un symbole de la ville, une figure éternelle vivant dans le cœur de tous ceux qui connaissent son histoire.


Sur notre blog de Spain Walking Tours, vous trouverez de nombreuses anecdotes amusantes sur des villes espagnoles comme celle-ci, ou encore mieux, vous pouvez télécharger notre application et faire l'un de nos tours qui vous montrera des lieux authentiques. N'attendez plus !

0 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page